Le Néolithique
L'Association
Jardin du Fort
Le pain des Romains
Le Néolithique
Le blé aujourd'hui
Visite et conférence
Une farine complète
Liens

Le grenier de Rome ?

DU NEOLITHIQUE A L’ANTIQUITE
(voir également http://granuanticu.zeblog.com/306245-origine-du-ble/ )
Philippe Marinval est chercheur au CNRS – Centre d’Anthropologie des Sociétés rurales à Toulouse. Carpologue, il a étudié les graines archéologiques de plusieurs sites en Corse et en Sardaigne. Auteur d’un livre sur l’archéologie du pain et d’une exposition en Beauce « La saga des blés », il est intéressé par le projet et souhaite y participer. L’archéo-botanique permet de retracer l’activité humaine autour du blé: de la cueillette à la culture, l’homme est devenu producteur en travaillant la terre et sélectionnant les plantes. Le Jardin de Blés présentera les variétés de céréales représentatives de ces étapes.

François de Lanfranchi et Michel Claude Weiss connaissent l’histoire des premiers agriculteurs en Corse; les essais culturaux sur les céréales à Levie peuvent prendre un nouvel élan dans le cadre du présent projet.


ALERIA, GRENIER A BLE DE ROME ?
La Corse est souvent évoquée comme un des greniers à blé de Rome.
Sur quoi s’appuie cette légende ? Les recherches croisées en histoire, archéologie et agronomie permettront de faire le point sur cette question.
Olivier Jehasse, maître de conférences en Histoire ancienne, co-directeur du Labiana, nous dit que :
« le rôle des îles de Corse et de Sardaigne est connu historiquement, mais très peu économiquement. C’est pourquoi il est utile de coupler une démarche d’innovation agronomique avec le contexte historique de la présence romaine dans la provincia Sardinia, composée de la Sardaigne et de la Corse réunies dans un même ensemble administratif dès 227 av. J.-C. ».

Croissant Fertile

Grain en coupe

Diffusion de l'engrain

Le pain à Rome

Dernière mise à jour le
22/02/08